Hommage au père de la 
Turcophilie française

PIERRE LOTI

Membre de l'Académie française

 

LOTI, LE TURCOPHILE 

Officier de marine et écrivain, le rochefortais Pierre Loti (1850-1923), de son vrai nom Julien Viaud, a cultivé sa vie durant la passion du voyage. De l'Inde à Tahiti, de la Turquie au Sénégal, ses ouvrages, ses dessins, ses articles de presse, ses photographies, mais aussi sa maison, témoignent de la vie et des découvertes de cet arpenteur des océans.

Pourtant, la Turquie est le pays qui a le plus profondément marqué Loti et qui revient régulièrement dans ses écrits. Amoureux, il en fait sa deuxième patrie! Loti rêve de devenir l'autochtone, de se fondre dans le décor, de vivre à la turque, d'être Turc ! Il se déguise en Turc, se fait passer pour un Turc et envisagera même de devenir officier de la flotte impériale turque.  Il apprend la langue turque en quelques mois seulement et devient le poète français d'Istanbul chantant ses cafés, ses décors, son art de vivre et sa majesté.

Loti y rencontrera une femme de harem, qu'il aimera et immortalisera sous le nom d'Aziyadé (Hatice) -titre du roman publié en 1879, son premier grand succès-. 

Pierre Loti fera plusieurs séjours en Turquie, notamment en 1880, en 1900, de 1903 à 1905, puis encore après sa retraite, en 1910 et en 1913. 
Ami de la Sublime Porte, il se montrera passionnément turcophile au point, dans la question d'Orient, de soutenir, en tant que journaliste et écrivain, l'Empire ottoman (ennemi à l'époque de la France). 

 

LA MAISON DE PIERRE LOTI

Si vous passez des vacances dans la région magnifique de La Rochelle en Charente-Maritime(17), faites impérativement un détour à Rochefort, ville natale de Pierre Loti. Rochefort puise toute sa valeur de l'enfant du pays qu'est Pierre Loti. Sa demeure, magique et dépaysante, est transformée en musée. La visite est un vrai régal. Loti y a fait construire, entre autres, une mosquée et un salon turcs ! C'est vraiment incroyable ! A ne rater sous aucun prétexte !

Les visites se font par groupe de 20 personnes maximum et il convient de réserver:
Maison de Pierre Loti
141, rue Pierre Loti 17300 ROCHEFORT
Tél : 05.46.99.16.88
Fax : 05.46.99.62.2

"Maison d'écrivain, unique et féerique, la maison de Pierre Loti est certainement la plus dépaysante et la plus originale des demeures de la fin du XIXe siècle. Julien Viaud, alias Pierre Loti, y naquit le 14 janvier 1850, d'une famille protestante comptant de nombreux marins. Officier de marine lui-même, académicien et écrivain célèbre, l'auteur d'Aziyadé et de Pêcheur d'Islande a transformé peu à peu la demeure familiale avec des décors qu'il composait au retour de ses missions : la mosquée, le salon turc et la chambre arabe coexistent avec une salle Renaissance et une salle gothique, offrant ainsi au visiteur un voyage dans le temps et dans l'Orient idéalisé de Pierre Loti."
http://www.chateaux-france.com/maisondepierrelot

"C’est une jolie maison du XIXe siècle, au n°141 d’une rue tranquille. La visite commence par un charmant salon pourpre chargé de souvenirs évoquant déjà, subtilement, les différentes vies de Pierre Loti. Un tout petit tableau, à droite de l’entrée, le montre en famille et… dans les nuages. Image miniature et prémonitoire, tant l’homme semble se débattre avec le réel. Puis nous traversons le salon austère et conventionnel de Madame Loti et… tout bascule : la maison devient château Renaissance, chapelle gothique ou encore mosquée arabe, au gré des voyages et des amours de l’auteur de Pêcheurs d’Islande. Partir et revenir: la quête de Pierre Loti, mystique ou décadente, reste peut-être celle d’une paix intérieure jamais atteinte. Sa maison est à son image, extravagante, mélancolique mais toujours d’une beauté fracassante."
http://www.charente-maritime.org/La_Charente-Maritime/Exotisme/Campagne/Presentation_D.htm

 

LA MOSQUÉE OTTOMANE
En découvrant la mosquée, le visiteur remet ses pas dans ceux d'un jeune marin occidental qui tomba tellement amoureux de la Turquie et d'Hatidjé (Hatice) qu'il en fit un roman en 1879.


La mosquée est la pièce la plus prestigieuse de sa maison. Au fond, le mihrab et au premier plan, la fontaine centrale. En 1907, Pierre Loti fera même élever un minuscule minaret d'opérette, sans rapport avec la taille de la mosquée, mais pour compléter l'impression d'Orient.
Vous n'êtes pas dans une mosquée d'Istanbul mais à Rochefort, en France, dans la maison du plus engagé des turcophiles: PIERRE LOTI 

 

 


La stèle d'Aziyadé installée en 1905 vient du cimetière de Topkapi.

D'illustres visiteurs, tels Alice Barthou et Robert de Montesquiou, ont raconté comment des serviteurs habillés en Turcs se prosternaient sur les tapis de prière, tandis que du petit minaret s'échappait l'appel lancinant d'un muezzin qui n'était autre que le fidèle Osman Daney.


La stèle du tombeau d'Aziyadé

La mosquée avec les deux cénotaphes devant le turbé

 

LE SALON TURC
"J'ai meublé ma chambre d'une manière à peu près turque, avec des coussins de soie d'Asie et les bibelots que l'incendie de ma maison d'Eyüp et les usuriers juifs m'ont laissés, et cela rappelle de loin ce petit salon tendu de satin bleu et parfumé d'eau de rose que j'avais là-bas, au fond de la Corne d'or."


Loti en guerrier ottoman à l'entrée du Salon turc

Salon turc avec un service à café

  "Je vis beaucoup chez moi, ce sont des heures de calme dans ma vie, en fumant mon narguilé, je rêve d'Istanbul et des beaux yeux verts limpides de ma chère petite Aziyadé "


Carreaux de faïence dans le salon turc

Alors que son navire doit quitter la Turquie, Pierre LOTI pense à une solution pour rester: devenir officier turc. Le fantasme est séduisant: "Être le yüzbachi Arif... Et je songeai à cet instant d'ivresse: rentrer à Eyüp, un beau jour, costumé en yüzbachi, en lui annonçant que je ne m'en vais plus". Mais il renonce pour sa mère: "Je te jure, Aziyadé, dis-je, que je laisserais  tout sans regret, ma position, mon nom et mon pays. Mes amis.. je n'en ai pas et je m'en moque ! Mais, vois-tu, j'ai une vieille mère"

"Être Turc, c'est aussi être divisé, être dédoublé, entre l'Europe et l'Asie." 

 

AZIYADE

Dans ce roman, Julien Viaud y raconte la vie qu'il a menée en Turquie car il était plus souvent à terre qu'à bord. Le manuscrit est intitulé initialement Béhidgé et deviendra Aziyadé, du nom de l'héroïne principale (Hatice): cette histoire est un roman d'amour, pour une femme, pour une ville, pour tout un peuple.

 

"En séjour à Salonique, un officier de marine aperçoit, derrière les barreaux d'une fenêtre de harem, le visage d'Aziyadé, belle et taciturne odalisque aux yeux verts. Leur liaison amoureuse, née au milieu des parfums et des mystères de l'Orient, culminera à Constantinople dans le déchirement et le sacrifice. Les descriptions vivantes que fait l‘auteur des quartiers d’Eyüp et d’Haskeuy ne tombent jamais dans l’ornière d’un orientalisme facile, et le récit se déroule sur un fond historique et politique remarquable : le sacre tumultueux du sultan Abdülhamid, la crise des Balkans, le traité de San Stefano qui boute la Turquie hors du territoire européen. À l’époque, le turcophile Loti avait réussi, avec ce livre quasi autobiographique, à retourner l’opinion occidentale en faveur des Turcs."

http://www.guideduroutard.com/mag_ldr.asp?id_livre=57

 

 

 

 

 

 

SON ENGAGEMENT POLITIQUE

Pour la Turquie, sa seconde patrie après la France, Pierre LOTI est de tous les combats. Si Les Désenchantées prennent fait et cause pour la condition de la femme turque, La Turquie agonisante et La mort de notre chère France en Orient expriment son incompréhension et sa réprobation face au démantèlement de l'Empire Ottoman.

Voici quelques oeuvres de Loti en faveur des Turcs mais qui sont malheureusement très difficiles à trouver:
-La Turquie agonisante (1913)
-La mort de notre chère France en Orient (1920)
-Les massacres d'Arménie (1918) - document publié par le site tetedeturc.com -
-Suprêmes Visions d'Orient (1921)

Loti sait qu'il n'est pas facile de prendre partie pour les Turcs car ceci consiste en une véritable "guerre contre les idées fausses les plus enracinées, contre les préjugés les plus indestructibles..." dit-il en connaisseur.

 

CONSEILS DE LECTURE

"AZIYADE" suivi de "FANTÔME D'ORIENT" - Poche

"CONSTANTINOPLE FIN DE SIECLE" - Broché

"ISTANBUL" de Pierre Loti, Claude Farrère, Ahmet Hamdi Tanpinar, Yachar Kemal, Nedim Gürsel, Timour Muhidine, Alain Quella-Villéger - Broché

   

- Pierre Loti, la Turquie et l’Europe : " Autour de la correspondance Pierre-Loti-Louis Barthou : une amitié politique ", actes sous presses, Ankara, été 2001. (Ministère turc de la Culture),

- Pierre Loti : Lettres pour la Turquie -- Turkiye için mektuplar
réunies par Orhan Kologlu et A. Quella-Villéger, bilingue. Ankara, T. C. Kültür Bakanligi Yayinlari, avril 2000, 238 p. Préface du ministre turc de la Culture, I. Talay.

- Pierre Loti, " Cher ami providentiel "
450 lettres inédites à Louis Barthou (1908-1921) réunies et présentées. Ankara, T. C. Kültür Bakanligi Yayinlari, à paraître, automne 2001.

PRINCIPAUX ARTICLES (hors actes de colloques)
Relations franco-turques :
-
Jean Jaurès et Pierre Loti, de la littérature à la turcophilie ", Bulletin de la Société d'Etudes jaurésiennes, n°109, 1988, pp. 4-7.

- " Istanbul : le regard de P. Loti ", in Contributions à l’histoire maritime, Rochefort, CRDHM-Centre international de la Mer, 1998, pp. 48-54.

- " Deux marins-écrivains face à la Marine française : Pierre Loti et Claude Farrère (1869-1919) ", Guerres mondiales et Conflits contemporains, PUF, n°172, octobre 1993, pp. 153-160.

- " Loti, le turcophile – D’Aziyadé à Atatürk, via Louis Barthou " (bilingue), in P. Loti : Lettres pour la Turquie—Turkiye için mektuplar, op. cit., pp. 33-47

- " Claude Farrère défenseur des Turcs (1911-1913) " et " Une rencontre secrète Claude Farrère-Moustapha Kemal (1922) ", bilingue, in Claude Farrère et la Turquie, n° spécial de la revue Olusum-Genèse, Nancy, janvier-avril 2000, pp. 29-39, 58-68.

 

VOYAGE ILLUSTRE AVEC PIERRE LOTI par GERALDINE GARCON

 

 

LIENS

 

- Pierre LOTI, membre de l'Académie française 

 

- Pages "Pierre Loti" du site de Rochefort, sa ville natale

 

- Une biographie de Pierre LOTI

 

- Vers Ispahan

 

- Lycée francophone turc Pierre Loti 

 

- Revue Olusum de l'association Ataturquie 

 

- Célébrations 2000